« J’sais pas c’que j’ai … »

Posté le Mardi 20 septembre 2011

Messieurs, pour calmer votre chérie dès le début de l’orage et ainsi éviter la tempête. Les femmes sont de nature (ou le sont devenues) des capricieuses et des râleuses. Et on adore ça. Alors, messieurs, si en rentrant du boulot, vous retrouvez une femme agacée, le front plissé, stressée, je vous souhaite bon courage.
Attention, ne jamais demander sur le ton de l’agacement (ni sur aucun ton d’ailleurs) si madame a ses règles aujourd’hui, sauf si évidemment vous cherchez la guerre. A savoir, une femme blessée est une femme rancunière et se moquer revient à signer son arrêt de mort (surtout si elle est effectivement indisposée).

Autant vous l’annoncer tout de suite : madame est juste de mauvaise humeur, elle ne sait pas pour quelles raisons, rassurez vous, la plupart du temps, c’est hormonal.
Le pire croyez moi, c’est qu’au fond d’elle, même si madame a envie de faire la gueule, de râler pour un rien, sachez qu’elle culpabilise d’être la victime de sa bêtise.
Elle ne sait pas ce qu’elle veut mais elle le veut ! Intégrez l’idée, messieurs et vous aurez tout compris, c’est à dire comme votre propre chérie, soit pas grand chose.

La femme a besoin de se revendiquer, et souvent s’en le vouloir, elle le fait en devenant votre cauchemar. Elle ne s’en rend pas compte et la plupart du temps, quand on ouvre les yeux, c’est trop tard, vous êtes saoulés. Nous, on finit par s’excuser, et heureusement, avec un peu d‘imagination, on trouve rapidement les arguments J

Je suis une chieuse née, je le sais et je me soigne (mais pas trop quand même). Je laisse tout de même de grands moments de répit à mon cher et tendre, mais je reconnais qu’il a du courage de supporter mes changements d’humeur. Comme vous tous J

Petites astuces :
- offrir régulièrement (mais pas trop souvent) des fleurs sans qu’il n’y ait de raison particulière.
- complimenter madame : sa tenue, son teint, son intelligence, … Tout, quoi !!
- remarquer sa nouvelle coiffure.
- faire la vaisselle, le ménage, les courses.
- préparer des petits plats.

… Bon, la liste risquant d’être longue, je vais m’arrêter là mais n’oubliez pas qu’une femme remarquée par celui qu’elle aime est une femme comblée.

pittao @ 20:40
Enregistré dans Non classé
Mesdames : recette pour un match de football réussi !

Posté le Mardi 20 septembre 2011

Pour commencer, munissez-vous d’un écran plasma, à défaut de pouvoir hurler en compagnie d’autres supporters déchaînés dans les tribunes, par ailleurs, mesdames, sachez que plus l’écran est grand et mieux votre cher et tendre pourra distinguer toutes fautes diverses, chaque coup franc, chaque penalty… En bref, ceci est la base.

blog5.jpg

Pour agrémenter toute soirée importante comme celle-ci, il vous faudra bien évidemment La bière. Blanche, blonde, brune, non je ne parle pas de femmes, mais nos hommes commettent plutôt l’adultère avec l’orge malté qu’ils aiment tant. La plus grosse erreur serait d’oublier l’ingrédient principal.
D’ailleurs, sachez qu’il vaut mieux en avoir trop que pas assez, vous ne savez pas combien de supporters feront de votre salon une tribune, justement.

Pour ce qui est de manger, il faut se souvenir avec la règle citée ci-dessus, que nos hommes mangent liquide. Sauf qu’arrivera toujours le moment où l’un deux réclamera de quoi calmer son hypoglycémie. Ne répondez surtout pas qu’à force de boire ainsi c’est le cholestérol qui le tuera, car si vous voulez rester la femme correcte aux yeux de votre amoureux et devenir parfaite devant les copains, vous vous devez de vous montrez coopérative. Prévoyez donc pizzas, et autres goinfreries qui se mangent vite et en quantité. Attention, oubliez le rôti ou le super plat de maman, ce serait une faute de goût mémorable, il ne faudrait surtout pas que messieurs soient rassasiés trop vite, souvenez vous, ils veulent picoler, manger n’importe quoi et crier l’injustice de l’arbitre devant la télévision.

Une fois ces ingrédients rassemblés, selon les hommes : soit vous restez pour faire bobonne, soit vous préparez à l’avance pour que surtout monsieur n’ait pas à faire, en plus, le service et vous vous éclipsez car ce soir, c’est match et quand il y a match, votre maison n’est plus votre maison … Sauf peut-être la cuisine ;-)

Enfin, si vous avez intégré ces idées primordiales à une entente réussie dans le couple, vous pourrez en faire de même avec les jeux olympiques, Roland Garros, et la Formule 1.

pittao @ 18:39
Enregistré dans Non classé
Commençons doucement

Posté le Mardi 20 septembre 2011

Si l’on part du principe que les hommes viennent réellement de Mars et les femmes de Vénus, alors on peut considérer avoir intégré la règle de base qui caractérise les relations entre nos deux sexes.

Cependant (car il y a toujours un « mais », ce serait trop simple), l’on ne peut pour autant définir qui de l’homme ou de la femme, du chien ou du chat, est le plus fort, le plus faible, LE PLUS, tout simplement ! Car même si « la raison du plus fort est toujours la meilleure », il serait inutile de chercher plus loin, nous le sommes tous à nos manières.

Alors, que pensez vous de cette théorie ?
En quoi sommes nous différents ? et identiques ?

Personnellement, je suis une femme chiante parait-il, et j’imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas là puisque j’entends assez souvent que les femmes en général sont chiantes.
De même, face à nous, nous rencontrons des hommes jugés apeuré par toute forme d’engagement. Ainsi, nous ne dirons pas « les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus » mais plutôt :

« les femmes sont chiantes parce que les hommes ont peur de s’engager » ou bien « les hommes ont peur de s’engager parce que leurs femmes sont chiantes ». Sourire.

Chacun voit midi à sa porte :-D blog4.png

pittao @ 18:39
Enregistré dans Non classé
Si on en riait …

Posté le Mardi 20 septembre 2011

blog.jpgA tous ceux que ça intéresse, qui se posent des questions et qui comme moi, n’ont pas les réponses !

Je vous propose ici de tenter de les trouver, et même si nous n’y parvenons pas, de rire ensemble, peu importe le sexe et les différences.

Personnellement, j’ai entamé une oeuvre pour évoquer cette relation incroyable qui nous lie, nous femmes à une race que nous voudrions égale à la notre, celle de l’homme. Que personne ne se méprenne, ici, il n’y a pas de jugements, pas de critiques, en tout cas rien de bien méchant ! J’évoque simplement et dans l’humour ce qui me tracasse, ce qui me questionne et je vous invite à partager nos réactions …

Ce blog n’est pas réservé aux femmes bien au contraire car féministe repentie, j’assure ici que finalement, si on regarde bien, dans nos différences il y a tout de même de sacrées ressemblances.

Alors, rions des petits tracas ensemble, ça les rend tellement moins graves. Discutons !

A tout de suite !

pittao @ 17:38
Enregistré dans Non classé